La psychonutrition : manger ses émotions… littéralement!

S’il est vrai que notre état d’esprit joue sur notre capacité à assimiler les aliments, ceux-ci peuvent inversement avoir un impact sur notre humeur, comme nous l’apprend la psychonutrition. Découvrez quels aliments privilégier pour la santé de votre corps et de votre esprit !

Psychonutrition

Crédit photo: Ariel Tarr

La psychonutrition, ça vous dit quelque chose? Il s’agit de la notion analysant les impacts de notre alimentation sur notre cerveau. Effectivement, certains aliments peuvent avoir des effets insoupçonnés sur notre humeur, pouvant même aller jusqu’à agir sur la dépression chronique. Voici quelques pistes de réflexion pour adapter son alimentation.

Dans une entrevue récente accordée à ELLE France, la psychiatre Claire Abusubul affirmait que « Les acides gras peuvent traiter la dépression – y compris la dépression post-partum ou saisonnière –, mais aussi les récidives ; un déficit altère au contraire les fonctions cognitives (apprentissages, mémoire…) et l’état émotionnel. » On aurait donc intérêt à les intégrer à notre alimentation. Pour ce faire, voici quelques aliments à privilégier :

 

  • Sardines
  • Maquereaux
  • Œufs
  • Graines de lin

Boost d’hormones grâce aux aliments

Puisque l’humeur est liée à l’activité des neurotransmetteurs, qui elle est influencée par la sécrétion de certaines hormones, vous gagnez à choisir des aliments qui peuvent favoriser la libération de ces hormones. On pense notamment à la dopamine et à la noradrénaline, impliquées dans votre niveau d’énergie et votre capacité d’apprentissage, de même qu’à la sérotonine et à la mélatonine, qui quant à elles, favorisent le sommeil, le calme et la sérénité. Quels aliments choisir dans ce cas?

  • Tout ce qui contient de la vitamine B6, nécessaire à la formation de sérotonine, mais également de la dopamine. On fait donc d’une pierre, deux coups.
  • Du riz brun et des pâtes de blé entier
  • Des viandes et poissons riches en protéines
  • Du chocolat à 70 % de cacao

Petite anecdote : en Angleterre, les autorités sont parvenues à réduire de 60 % les cas de violences à la sortie des bars en faisant grignoter aux jeunes fêtards nocturnes… du chocolat ! Signe que la psychonutrition a ses effets!

PsychonutritionOpter pour une alimentation anti-inflammatoire

Au-delà du problème neurologique, la dépression peut parfois être liée à une inflammation, qui, selon la Dre Claire Abusubul, est bien souvent causée par « un dysfonctionnement du système digestif : altération de la muqueuse intestinale, déséquilibre du microbiote… ». Il devient donc bénéfique d’adopter une alimentation anti-inflammatoire afin de préserver l’équilibre de la flore intestinale. Quels sont donc les aliments à privilégier?

 

 

  • Des fruits et légumes en grande quantité
  • Des légumineuses
  • Des algues

Bien que tous ces aliments ont des avantages sur votre santé, gardez en tête que l’important c’est l’équilibre et que le plaisir de manger ne doit pas être abandonné en cours de route. Il est important également de se rappeler que votre état d’esprit peut influencer vos comportements alimentaires. Pour en apprendre plus sur le sujet, nous vous conseillons de lire l’article de Francine Savard, thérapeute en optimisation physiologique.

La leçon à tirer de tout ça est que, quelles que soient les raisons qui vous poussent à choisir un aliment, assurez-vous que sa consommation se traduise par une expérience agréable.

CarolineLa psychonutrition : manger ses émotions… littéralement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *