5 moyens d’éviter le gaspillage à l’Halloween

Dans le cadre de La Petite Conversation diffusée en direct sur le site le DUX mieux manger, mieux vivre le 20 octobre, l’animatrice et ambassadrice du mouvement DUX, Lyne Gosselin, recevait Florence-Léa Siry, l’auteure et conférencière bien connue pour militer en faveur de l’environnement via son populaire site chicfrigosansfric.com. Fidèle à son habitude et à ses convictions, Florence-Léa Siry a proposé aux internautes des moyens simples de rendre l’Halloween recyclable et compostable.


Cette année, l’Halloween risque d’être un peu différente. Décorerez-vous une citrouille pour le simple plaisir de la tradition ? Que la réponse soit positive ou non, il y a moyen de récupérer ce merveilleux fruit, tout comme les bonbons récoltés en trop (ou que vous n’aurez pas distribué… triste souvenir de cette Halloween du 1er novembre 2019!)

1- On sauve les citrouilles de la poubelle

Depuis quelques années, je consomme 99% de mes citrouilles… ne laissant que le pédoncule pour le bac brun ! Ensuite, je la décortique. En ce qui concerne les graines, j’adore les cuisiner et les manger un peu dans tout et de toutes sortes de façons, que ce soit dans une salade, des granolas ou seules en collation.

La peau est également comestible. Il suffit de bien la nettoyer, avec du bicarbonate de soude et de l’eau. Il suffit ensuite de la cuisiner normalement, comme on le ferait avec la peau d’une carotte ou d’un poivron. Génial, non ?

2- La citrouille à toutes les sauces

La citrouille, je l’utilise partout et elle complète nombre de mes recettes. Smoothie, sauce aux prunes à la citrouille, etc. (vous pouvez visiter mon blogue pour obtenir ces recettes https://chicfrigosansfric.com/energir/sauver-citrouilles-halloween-gaspillage/).

Toutefois, j’ai un véritable faible pour le chai latte à la citrouille. Le soir, lorsque je veux me relaxer, je me prépare cette boisson. C’est un vrai délice. J’oserai même prétendre que ma version simplifiée est encore meilleure que les populaires « pumpkin chai tea » des chaînes de cafés !

Ingrédients

  • 1 part de thé chai
  • 1 part de lait
  • 1 part de purée de citrouille
  • Sucrant

Préparation

  • Déposez tous les ingrédients dans un mélangeur.
  • Mélangez jusqu’à obtention d’une texture lisse.
  • Servir chaud ou froid, à votre convenance. La bonne nouvelle c’est que les deux sont tout aussi bons !

3- Transformer les citrouilles en énergie renouvelable

Si vous découpez vos citrouilles, l’idéal est de les conserver à l’extérieur de la maison. À l’intérieur, ce fruit aura tendance à ramollir et à pourrir plus rapidement. Si, par malheur, les écureuils ou autres insectes étaient venus grignoter vos belles citrouilles avant de les transformer, il vaut mieux les déposer dans votre bac brun. En ne jetant pas votre citrouille aux ordures, vous évitez l’enfouissement de matières organiques qui contribuent au réchauffement climatique. Lorsque mises dans le bac brun, les déchets alimentaires, dont vos citrouilles, pourraient devenir du gaz naturel renouvelable et ainsi chauffer un immeuble… et non, pas de crainte qu’un fantôme d’Halloween vienne vous terroriser la nuit !

4- À la rescousse des bonbons

Vous arrive-t-il d’oublier les bonbons d’Halloween et de ne les retrouver que quelques semaines avant l’Halloween de l’année suivante? Moi qui n’aie pas trop la dent sucrée, je dois avouer que ça m’arrive à chaque fois !

Si vous aimez les biscuits aux pépites de chocolat, vous adorerez cette version zéro gaspi. Le canevas est plutôt simple, et nous n’avez qu’à y ajouter les garnitures de votre choix. L’avantage des biscuits touski, c’est que les combinaisons sont infinies.

Si vous êtes gourmand, je vous invite à ajouter des miettes de chips ou des pretzels. Les cubes de caramel, ou même des suçons, bien hachés, sont également délicieux.

Voici ma recette bien simple :

Ingrédients

  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • ½ tasse de sucrant
  • ¾ tasse de gras solide
  • ½ cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • 1 ½ tasse de farine tout usage
  • Pincée de sel
  • 1 tasse de bonbons d’Halloween

Préparation

  • Placer la grille au centre du four et le préchauffer à 350 °F (180 °C)
  • Dans un bol, mélanger les œufs, le sucre et le gras jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Ajouter le bicarbonate de soude et brasser à nouveau.
  • Incorporer la farine et le sel, et mélanger.
  • Lorsque la pâte est homogène, ajouter les restes de bonbons d’Halloween.
  • La pâte doit refroidir avant de cuire. Réfrigérer une heure ou 20 minutes au congélateur.
  • À l’aide d’une cuillère à soupe, former des boules d’environ 3 centimètres. Bien rouler dans les mains et déposer sur la plaque de cuisson. Laisser 5 cm entre chaque biscuit.
  • Cuire au four pendant 14 minutes, ou jusqu’à ce que les biscuits soient bien grillés.

5- Fans de sucré

S’il vous restait ces fameux petits caramels récoltés durant le porte-à-porte du 31 octobre, sachez qu’il est possible de les transformer en délicieuse fondue. Armez-vous de patience, car retirer la cellophane de chaque petits cubes, c’est long! Mais au final, vous serez récompensé. Vous pouvez les faire fondre au bain-marie. J’aime bien assaisonner le tout en ajoutant un filet de rhum, un fond de crème et des épices de tarte à la citrouille. Attention, c’est addictif!

Si vous aimez les brochettes de cristaux de sucre, vous aimerez cette belle petite idée farfelue. Utilisez les suçons pour sucrer votre thé. Vous pourriez également les faire fondre dans de l’eau chaude et utiliser cette eau comme base pour une délicieuse limonade. Certains font même infuser des suçons dans du rhum ou de la vodka. C’est très bon!

Alors cette année, on ne laisse rien de côté à l’Halloween ! Faut pas avoir… peur d’essayer ! BOUH !

POURSUIVRE AVEC

La Petite Conversation est diffusée en direct tous les mardis à 11h sur la page Facebook de DUX mieux manger, mieux vivre. C’est un rendez-vous que vous que vous ne voudrez pas manquer, car vous pourrez poser vos questions en direct à nos experts invités.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





La Petite Conversation DUX

5 fois où le thon donne le ton