5 trucs pour réussir son premier barbecue de déconfinement en mode zéro gaspillage

Dans le cadre de La Petite Conversation diffusée en direct sur le site le DUX mieux manger, mieux vivre le 2 juin dernier, l’animatrice et ambassadrice du mouvement DUX, Lyne Gosselin, recevait la colorée Florence-Léa Siry, l’auteure et conférencière bien connue pour militer en faveur de l’environnement via son populaire site chicfrigosansfric.com. Fidèle à son habitude et à ses convictions, Florence-Léa Siry a proposé aux internautes des moyens simples de profiter de son barbecue dans le plaisir tout en privilégiant le zéro gaspillage. | Par Florence-Léa Siry de chicfrigosansfric.com


Avec le retour du beau temps, le gouvernement Legault a annoncé une bonne nouvelle : le retour des repas en famille ou entre amis.

Bien que les règles de distanciation restent bien importantes, cette possibilité de se réunir à l’extérieur en groupe de moins de 10 nous permet, du moins, un semblant de normalité avec ses BBQ ou pique-niques.

Il faut dire que la crise de la COVID-19 nous aura tous forcés à revoir nos habitudes de consommation. Le gaspillage alimentaire est certes devenu une préoccupation importante pour plusieurs si je me fie aux questions et aux commentaires reçus durant les dernières semaines.

Bien qu’elle soit loin d’être terminée et qu’elle aura causé des torts irrémédiables, cette crise aura au moins permis certaines remises en question chez de nombreux consommateurs devenus beaucoup plus consciencieux de ce qu’ils mettaient aux poubelles ou même dans le bas de compostage alors que certains aliments étaient encore bons.

Il est évident aussi que certains ont été obligés de délaisser quelques pratiques du zéro déchet pour différentes raisons toutes aussi bonnes les unes que les autres.

La bonne nouvelle toutefois, c’est que la cuisine zéro gaspillage ne remet pas en question les nouvelles consignes sanitaires. Pour vous le prouver, j’ai eu envie de vous démontrer qu’il est possible de cuisiner des repas au barbecue en mode zéro déchet.

Cocktails et barbecue en mode zéro gaspillage

Comme tout le monde semble s’être sensibilisé aux enjeux environnementaux, j’ose espérer qu’il sera plus facile d’ouvrir la discussion sur les différents enjeux planétaires. Vous me connaissez, je suis persuadée que c’est plus facile de convaincre nos proches d’entamer le changement en prêchant par l’exemple, plutôt qu’en leur imposant une façon de faire. Alors cet été, pourquoi ne pas vous lancer le défi de composer vos menus qu’à partir des aliments disponibles dans le frigo?

Par quoi commencer?

Pour se mettre dans l’ambiance, quoi de plus agréable que de se faire un petit cocktail de bienvenue? J’ai envie de décortiquer avec vous l’idée d’un cocktail zéro déchet, car les variantes sont subtiles. L’idée n’est pas de fabriquer soi-même son alcool de grain, mais plutôt d’introduire les « déchets alimentaires » en guise d’assaisonnement. La base reste donc la même que celle d’un cocktail régulier :

  • Alcool
  • Tonic
  • Sucrant
  • Des garnitures

Pour la touche zéro gaspillage, j’infuse soit l’alcool de mes épluchures (visitez mon compte Instagram pour ma recette de limoncello aux queues de fraises, un vrai délice!) ou je cuisine des sirops simples à base d’épluchures ou de tiges d’herbe.

Les sirops simples sont très pratiques pour sucrer les cocktails, mais aussi pour les limonades, les thés glacés ou pour « pimper » vos desserts, en remplacement du sirop d’érable. Le plus populaire est de loin celui aux queues de fraises. Avouez qu’on gaspille toujours un peu de belle chair rouge lorsqu’on équeute les fraises à la chaîne … Eh bien ici, ce n’est pas grave, car ça vous aidera à colorer le sirop d’un appétissant rouge éclatant!

J’adore la menthe et je me suis amusée à réinventer le mojito en cuisinant un sirop avec mes tiges de menthe. La paresseuse en moi ne perd plus son temps à écraser la menthe pour en extraire les arômes, le sirop me procure mon petit plaisir! Lorsqu’il me reste des crudités, je les ajoute à mes cocktails. J’aime beaucoup les rondelles de concombre, ça ajoute une belle touche de fraîcheur. Pour ceux qui trouvent que la menthe goûte trop la pâte à dent, tentez le mojito au sirop de basilic. Je vous préviens, c’est renversant !

Dernier petit truc, j’utilise également les restes de fruits, récupérés des plateaux ou sauvés du compost. Les morceaux s’imbiberont du sirop et de l’eau pétillante et redeviendront appétissants.

À noter que ces deux boissons sont sans alcool. J’ajoute simplement du sirop à de l’eau pétillante. Les enfants en raffoleront. Il vous manque de rhum pour le mojito, essayez avec un gin ou de la vodka (et pourquoi pas utiliser de l’alcool local). Le résultat est surprenant.

Tarte aux fruits de sangria

Un jour que j’étais encore cantinière sur les plateaux de tournage, j’allais jeter machinalement les restes de fruits de la sangria du midi quand soudainement, j’ai eu un éclair de génie (haha, rien de moins!). Moi qui cherchais justement une garniture originale pour ma tarte de « retour de lunch ». Eh oui, les équipes sont gâtées sur les plateaux de tournage, ils ont droit à des desserts au retour du lunch !

J’ai donc décidé de tenter le tout pour le tout. Un peu de beurre, un peu de sirop d’érable (ou de sirop d’épluchures), quelques minutes à la poêle plus tard, les fruits de sangria étaient devenus de la « confiture à la sangria ». Après m’être mérité les éloges de ma collègue de travail, et cinq étés plus tard à peaufiner la recette, je suis fière de vous présenter ma recette de tarte aux fruits de sangria. Pour plus de détails sur la préparation et comment lui donner plusieurs vies, c’est par ici.

Comment y arriver avec un menu complet, pour 2 ou 25 personnes (10 personnes pour l’instant !!!)?

L’idée est de dresser l’inventaire du frigo avant d’accourir à l’épicerie. Vous réaliserez que vous avez souvent tout à disposition pour créer un menu complet. Il vous manque d’un ingrédient? Associez-le à sa catégorie. Il n’y a rien comme un sucrant pour en remplacer un autre, tout comme une sauce du commerce pour en remplacer une autre. Je vous promets que ce réflexe de substitution ne fera qu’enrichir vos recettes.

Ainsi, les restes de vinaigrette César du commerce deviendront de délicieuses marinades pour les viandes ou le tofu à griller au barbecue. Et d’ailleurs, avant d’aller visiter votre boucher, faites donc un petit détour par le congélateur! Probablement que vous avez plusieurs protéines oubliées qui seront très bonnes décongelées, marinées et grillées.

Chic frigo sans fric

Repas partage (potluck) sous la thématique vide frigo

Je suis une fervente des repas partage. Je sais que la pandémie n’est pas trop favorable à ça, mais je vais tout de même l’essayer, en prenant soin de tout nettoyer et d’éviter de « double diper! ». Sans blague, mettez vos préparations dans des bols différents (par famille, par exemple!)

Ne soyez pas gênés d’annoncer une thématique à vos repas-partages. Bar à tacos (avez-vous testé ma recette de tortillas zéro gaspi?), bar à poke bol, bar à bagels ou même à pain maison !… Les possibilités sont infinies. L’idée est que tout le monde mette en commun ses surplus et fonds de pots (en les nettoyant avant, évidemment). Les restants des uns feront le bonheur des autres!

Si vous préférez cuisiner des recettes, alors lancez le défi à vos invités de cuisiner qu’avec les aliments disponibles dans le frigo. Les recettes seront surprenantes et probablement vous créerez de nouveaux classiques!

Pour ceux et celles qui auraient peur d’exagérer et de trop cuisiner, j’ai créé un tableau des portions pour vous guider. Voici le lien pour le télécharger gratuitement PORTIONS CFSF. Affichez ce tableau sur votre frigo ou envoyez le lien à vos amis. L’idée est qu’on perde moins de temps à trop cuisiner pour ensuite trop gaspiller.

Le truc DUX

Donner une deuxième vie aux aliments est un excellent moyen d’éviter le gaspillage alimentaire, mais demande un peu plus de créativité ! Notre idée un peu surprenante, mais délicieuse des muffins aux épluchures de légumes. Consulter la recette ici

Les 5 trucs DUX de Florence-Léa Siry

  • Vider le frigo avant d’aller à l’épicerie
  • Inventer des recettes avec les « déchets alimentaires »
  • Calculer les portions avant de cuisiner en trop grande quantité
  • Penser à favoriser la cuisine et l’achat local et de saison
  • Truc pandémie : prévoyez un bac à vaisselle, un bac à compost et un bac à Touski !

Question de consommateur posées à Florence-Lé Siry durant La Petite Conversation :

  • As-tu des trucs pour conserver les petits fruits ?

Pour conserver ses petits fruits plus longtemps, il faut les placer dans un contenant plus large que haut, mettre un linge à vaisselle dans le fond et placer ses petits fruits dessus (sans les laver ou les couper) et mettre le contenant au réfrigérateur.

POURSUIVRE AVEC

La Petite Conversation est diffusée en direct tous les mardis et jeudis à 11h sur la page Facebook de DUX mieux manger, mieux vivre. C’est un rendez-vous que vous que vous ne voudrez pas manquer, car vous pourrez poser vos questions en direct à nos experts invités.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *